Pyramide

Sur le nil, au sud du Caire, XIX° siècle. L’Anglais Jones, l’Américain Chaillé-Long et le Français Guérin partent à la recherche du trésor d’Akhenaton, mais l’opération tourne au drame et les richesses du pharaon-soleil gardent leur mystère.
De nos jours. L’archéologue-plongeur Jack Howard et son équipe découvrent qu’ils mènent la même quête. La situation politique en Egypte est explosive et, au péril de leur vie, ils poursuivent leur expédition pour mettre au jour l’accès secret menant à la pyramide de Mykérinos. Des rives du Nil aux abysses de la mer Rouge, leur mission les conduit sur les traces du légendaire pharaon, gardien d’un secret qui pourrait changer le cours de l’histoire.


Mon avis :

Dans ce nouveau roman, David Gibbins nous propose un double, voire un triple, voyage temporel.

Le premier nous montre rapidement la plus grande et unique bataille de l’armée pyramideégyptienne sous le règne d’Akhenaton : la campagne contre la fuite de Moïse et ses frères, qui se soldera par l’anéantissement des chars du pharaon-soleil, engloutis par les eaux. Le second, une entreprise tentée par trois archéologues amateurs à la recherche de réponses sur le passé et soucieux de voir disparaître un patrimoine mondial menacé par des terroristes. Le dernier, le plus long et relaté à travers ce gros volume, nous fait vivre les aventures de Jack Howard. Comme ses prédécesseurs, il cherche à mettre au jour la vérité sur la bataille qui opposa Akhénaton et Moïse. Ce qu’il découvre risque de mettre à mal tout ce que l’on pensait jusqu’à ce jour sur la véritable histoire de l’Exode. Mais son entreprise est mise en péril par le coup d’Etat qui se profile en Egypte mené par des extrémistes peu soucieux de la culture.

Entre un style d’écriture se rapprochant de Dan Brown et les péripéties d’un archéologue à qui la chance couronne de succès toutes ses entreprises, Pyramide est un bon roman d’aventure d’archéologie. Si l’ensemble se lit plutôt facilement pour peu que l’on soit intéressé par l’égyptologie, la fin m’a surpris, presque un peu déçu (au début…). Je ne m’attendais pas à voir dans un tel roman des scènes de guerre d’aujourd’hui. Mais après deux jours de réflexions, aussi surprenant que ce soit, j’ai mieux apprécié cette fin qui met le doigt sur l’importance de la menace qui pèse sur un patrimoine mondial du fait de groupes extrémistes prêt à détruire des traces du passé au nom de la religion.

A découvrir !

Retrouver Pyramide ici !

David Gibbins, docteur en archéologie, est professeur à Cambridge. Il est l’auteur à succès d’Atlantis, du Chandelier d’or, du Dernier Evangile, de Tigres de guerre, du Masque de Troie, des Dieux d’Atlantis et de Pharaon, tous repris chez Pocket.

Pyramide, David Gibbins, Les Escales, 2013 (404 pages)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s