Christophe Colomb et le Nouveau Monde

1492, en Andalousie. Christophe COlomb rencontre le roi et la reine d’Espagne pour leur exposer un projet audacieux : mettre le cap sur les Indes en traversant l’Atlantique, à l’opposé des routes maritimes connues jusqu’alors ! Pour Christophe Colomb, c’est la dernière chance de réaliser son rêve : il faut que les souverains acceptent de financer son voyage. Mais nul n’imagine ce qu’il y a au bout de cette route vers l’ouest et ce que vont découvrir Christophe Colomb, ses hommes et Rodrigo, le jeune mousse passionné d’aventures…


Mon avis :

9782218753435

Voilà un petit roman illustré adapté pour les 9-12 ans plutôt bien réussit. Tellement, que même un néophyte en histoire pourrait commencer par cette lecture pour en apprendre un peu sur Christophe Colomb. Si les personnage de Rodrigo et Yucana sont purement fictifs, tout le reste de l’histoire est basé sur les faits réels de cette folle aventure.

Grâce à un subtil mélange entre les notes du journal de bord de Chirstophe Colomb et le récit de deux aventuriers (Rodrigo d’une part et d’autre part de Christophe Colomb), nous découvrons comment l’Homme espagnol a pu rejoindre les Indes par l’Atlantique au lieu de faire comme tout le monde à l’époque, en passant par l’Est. Enfin, ce qu’il pensait être les Indes, sera plus tard reconnu comme être les Caraïbes.

Dans cette nouvelle adaptation, nous apprendrons notamment que l’expédition menée par Christophe Colomb n’aurait pas dû avoir lieu, les sombres côtés de l’illustre personnage, et comment s’est passé le premier contact avec les populations locales.


Vendredi 12 octobre

Pour la plus grande gloire de Leurs Altesses, j’ai attent cette nuit les Indes par l’ouest. Je me suis rendu à terre ce jour avec une escorte. Nous avons pris contact avec des hommes nus, de belle taille et fort bien faits. Ils ne protent pas d’armes et ne connaissent pas le fer.Ils m’ont fait comprendre qu’ils se nommaient les Taïnos et que leur île s’appelait Guanahani.[…] Mais ce sont des gens bien pauvres, d’où je déduis que cette terre n’est qu’une des innombrables îlots que les mappmondesvplacent à l’orient du riche pays de Cipango.


Le petit plus réside dans les illustrations. Ainsi, comme pour capter la lecture des plus jeunes, des questions lui seront proposées sur des anecdotes au cours de sa lecture.

Retrouvez Christophe Colomb et le Nouveau Monde ici !

Née à Bordeaux, elle s’est d’emblée sentie chez elle dans la lecture et l’écriture pour appréhender le monde. Elle suit des études de Lettres Classiques et d’Arts Plastiques, puis s’oriente vers la sylviculture et la littérature pour la jeunesse. Tout ce que les êtres humains ont découvert, inventé, imaginé l’intéresse, Histoire, Arts, Sciences… et ses livres reflètent cette curiosité humaniste. Donner accès au patrimoine commun et faire oeuvre de création personnelle sont les axes de son travail.
Depuis 1996, elle a publié plus de soixante-dix ouvrages pour un public de 3 à 12 ans, romans, albums et livres d’Art, chez Hatier, Magnard, la RMN, Bilboquet, L’élan vert.

Christophe Colomb et le Nouveau Monde, Hélène Kérillis, Hatier, 2007 (93 pages)

2 commentaires sur « Christophe Colomb et le Nouveau Monde »

    1. Et bien réalité, ce que l’on apprend à la fin de ce roman, c’est qu’il n’a jamais mis un pied sur le continent Américain. Il faudra attendre une expédition qui partira peu après sa mort. Elle empruntera les routes maritimes que Christophe Colomb avait tracé. En poussant plus loin les recherches, c’est cette expédition qui mettra à jour les cartes du monde.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s