Monsieur Kipu

Chaque matin, Chloé se rend en voiture à son école privée ultrachic, vautrée sur la banquette arrière avec sa peste de petite sœur, et chaque matin, elle observe M. Kipu, toujours assis sur le même banc, qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige. Qui est-il? Pourquoi vit-il dans la rue? Que mange son chien? Quand s’est-il lavé pour la dernière fois? Et est-il possible qu’il s’appelle vraiment M. Kipu? Toutes ces questions, Chloé décide un jour d’aller les poser à M. Kipu en personne.


Mon avis :

Monsieur Kipu est un roman intéressant qui m’a beaucoup plu. Chloé passe chaque jour devant un clochard qui est arrivé en ville par hasard. du haut de ses douze ans (presque treize), elle se pose des questions sur cet individu. Elle ne comprend au début pourquoi lui vit dehors, sans si mauvais, n’a pas de vrai lit et ne semble pas pouvoir manger à sa faim alors qu’elle ne connaît pas cette situation.

Chez elle, Chloé n’est pas à l’aise. Son père travaille, sa sœur est une peste avec elle et sa mère lui préfère sa cadette. D’ailleurs, sa mère à des idées plutôt radicales, et se plaît à vivre dans un monde de faux-semblant. Chloé décide finalement de parler à Monsieur Kipu contre l’avis de sa mère. Et elle va apprendre beaucoup de cet individu, et elle apprendra à sa famille la tolérance, l’altruisme et la générosité.

monsieur-kipum98564


M. Kipu était simplement apparu en ville un matin, et s’était installé sur un vieux banc de bois. Personne ne savait d’où il venait ni où il allait. La plupart des passants étaient gentils avec lui ; ils laissaient parfois tomber quelques pièces à ses pieds avant de s’éloigner à la hâte parce que leurs yeux les piquaient, irrités par sa puanteur. Mais personne ne se montrait réellement amical avec lui. Personne, par exemple, ne s’arrêtait pour lui faire la conversation.


David Williams nous transmet là une belle leçon de moralité. Avec une bonne dose d’humour et d’autodérision de la part de Monsieur Kipu, il nous amène petit à petit à nous poser de bonne question. La lecture est très simple ce qui est parfait pour une lecture dès huit ans.

Retrouvez Monsieur Kipu ici !

David Walliams, de son vrai nom David Edward Williams, né le 20 août 1971 à Wimbledon (Grand Londres), est un acteur, scénariste anglais. Depuis 2008, il écrit également des livres pour enfants.

Monsieur Kipu, David Williams, Albin Michel Jeunesse, 2012 (263 pages) 

Un commentaire sur « Monsieur Kipu »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s