Autre monde : L’alliance des Trois

Personne ne l’a vue venir. La Grande Tempête : un ouragan de vent et de neige qui plonge le pays dans l’obscurité et l’effroi. D’étranges éclairs bleus rampent le long des immeubles, à la recherche de leurs proies, qu’ils tuent ou transforment… Après leur passage, Matt et Tobias se retrouvent sur une Terre ravagée, différente. Désormais seuls, ils vont devoir s’organiser. Pour comprendre. Pour survivre… à cet Autre-Monde.


Mon avis : 

Hein ?! Comment ?! Maxime Chattam n’écrit pas que des romans psychologiquement perturbant avec de la coagulation à tous les étages ? Bien visiblement non. Il lui arrive également d’écrire pour la jeunesse, tout du moins pour ce nouveau genre encore un peu obscur je dois vous l’avouer pour moi, qu’est le young adult.

couv20742321

Une fois de plus je dois remercier ma femme sans qui je n’aurai pas découvert cette nouvelle saga. Nouvelle pour moi car elle a commencé en 2009. Ayant reçu le dernier volume de la série, je me suis dis autant commencé par le premier.

Me voilà donc avec le premier volume dans les mains. Un épais volume à la couverture qui me séduit directement. Un globe cartographié à la Galilée sur lequel un mystérieux scarabée argenté est… tamponné. Ce vert mystérieux renforce le coté fantastique de cette saga.

Matt et Tobias sont donc deux adolescents qui vivent une vie d’adolescents. Jusqu’au jour où une tempête plus que suspecte s’abat sur leur vie et transforme la planète en nouveau monde. Et pour couronner le tout, ils semblent être les derniers survivants. N’écoutant que leur cour… désespoir, les voilà à voyager pour échapper à un monde post-apocalyptique.

Bon, pour tout vous dire, l’histoire n’a vraiment rien de bien innovant. On retrouve tous les éléments d’une fiction pour adolescents comme il est bien courant depuis ces dernières années. Des créatures imaginaires, une force démoniaque à la Sauron et deux bambins qui font preuve de la même perspicacité que leur parent. L’histoire en elle-même ne surprendra pas les plus vieux lecteurs mais tiendra en haleine les novices en la matière. Et pour les inconditionnels de Chattam, passé votre chemin, vous serez sans doute déçu. Pour ma part, cet auteur est et restera un auteur de thriller psychologique. Ce qui ne veut pas dire que je n’ai pas apprécié ma lecture.

Car si cette saga au vue de ce premier tome n’est pas un gros coup de cœur, j’ai eu l’impression de lire un Chattam pour adolescent. On retrouve un Matt à la psychologie assez perturbée. Je suis en général très peu axé sur le personnage principal. Mais avec Matt, c’est différent. On le voit sans cesse peser le pour et le contre de la situation,  se poser un tas de question sans pour autant avoir à faire à un adulte. Et c’est sans doute ce qui m’a fait apprécier ce roman. Maxime Chattam n’a pas fait de ses jeunes protagonistes des enfants doués d’une raison d’adulte mais les a laissé tel quel. Des enfant apeurés qui tentent de survivre. L’autre personnage que j’ai beaucoup apprécié est Ambre. Petite intello de la classe, elle donne une touche féminine à l’aventure sans pour autant tomber dans la niaiserie.

La lecture de ce roman se fait toute seule. Très facile à lire, sans pour autant retrouver le marque Chattam, on se laisse surprendre au fil des chapitres. Bien que parfois l’action soit prévisible depuis un moment.

Il me tarde néanmoins de lire la suite avec Malronce pour me fixer une idée sur cette saga young adult.

Retrouver Autre monde : L’alliance des Trois ici !

Maxime Chattam, nom d’auteur de Maxime Drouot, est un romancier français, spécialisé dans le roman policier. Au cours de son enfance, le jeune Maxime fait de fréquents séjours aux États-Unis: sa première destination en 1987 est Portland dans l’Oregon, ville qui lui inspirera son premier thriller (« Le 5ème règne », 1999). Rêvant d’abord d’être comédien, il suit le Cours Simon, devient figurant dans un spectacle de Robert Hossein et joue dans plusieurs téléfilms. Il fait plusieurs petits boulots et reprend ses études de Lettres modernes. Pour se faire connaître du milieu du livre, il devient vendeur de romans policiers à la FNAC. Il suit une formation de criminologie pendant un an où il étudie la psychiatrie criminelle, la police technique et scientifique et la médecine légale. Toujours libraire, il consacre ses week-ends à son projet de thriller. Maxime Chattam est membre du collectif d’artistes La Ligue de l’Imaginaire. Il est marié à l’animatrice Faustine Bollaert depuis le 31 août 2012 et papa d’une petite fille.

Autre monde : l’Alliance des Trois, Maxime Chattam, Albin Michel, 2009 (496 pages)

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s