Calendar girl, tome 01 : Janvier

Mia vit seule avec son père et sa petite soeur à Las Vegas. Elle veut devenir comédienne. Depuis le départ de sa mère, son père boit et joue. Il emprunte 1 million de dollars, qu’il perd et ne peut rembourser. Le prêteur sur gages l’expédie dans le coma. Mia doit ainsi assumer la dette de son père sous peine que sa petite soeur et elle subissent le même sort. Un contrat mensuel de 100.000 dollars : elle deviendra escort girl. 12 mois – 12 hommes – 12 villes.


Mon avis : 

Pour la petite anecdote, il faut savoir que deux jours avant cet article, j’avais lu par hasard un article sur cette saga. Le jour même, alors que je me rendais à Cultura pour voir un peu les nouveautés du moment, je suis tombé sur cette même saga dont il faisait une promotion monstre. Le lendemain, c’était la journée de rencontre de mon club de lecture monté sur Bordeaux. Installé à une table d’un café, bim ! La table est ornée d’une magnifique publicité circulaire de Calander Girl Janvier. Je suis parti chercher un livre de Maxime Chattam quand je tombe sur ce même volume. Bon bah le destin veut décidément que je le lise. Chose faîte !

couv60470624

Bon, au vu de la couverture, je devrai ne rien vous apprendre. Calendar Girl est une romance érotique. Pas grand chose à dire sur la couverture sinon qu’en fait elle relève bien du concept d’Audrey Carlan que je trouve intéressant et que je vais suivre tellement j’ai apprécié ma lecture (et pas seulement pour le genre !).

Pour ceux qui comme moi ignorais ce phénomène, Calendar Girl c’est une histoire qui va se dérouler sur un an. Sur l’année 2017. Chaque mois, l’auteur publiera un nouveau volume, pour dévoiler un peu plus la vie de Mia Sunders. Cette dernière doit rembourser la coquette somme d’un million de dollars a un ancien petit ami qui est accessoirement un usurier ayant pris M. Sunders, le père de Mia, dans ses filets. Pour ce faire, notre « héroïne » va se voir confier un travail d’escorte girl qui lui rapportera 100 000 dollars par mois minimum. Vous l’aurez donc compris, 12 mois pour 12 hommes dans 12 villes différents égal 1 million de dollars.

Personnellement, j’adore le concept de cette saga. Le fait de suivre ses aventures tout le long de l’année rajoute une touche attachante à Mia. Elle en deviendrai presque une amie pour l’année. Mais qu’en est il du contenu ?

J’ai pu lire que certains trouvait ça moyen. Chacun son opinion mais personnellement j’ai adoré ma lecture. L’intrigue principale n’a rien d’innovant, et ne se le voulait pas d’après l’auteure.

Le premier attrait pour cette lecture a clairement été les personnages. Mia est à la fois une fille reconnaissante envers son père malgré les travers de ce dernier. Mais c’est également une jeune femme rebelle qui ne se laisse pas faire. Et bien q’un certains féminisme soit diffus, Mia va connaître une évolution lente sur le sujet mais remarquable. J’ai hâte de découvrir ce qu’elle va devenir en décembre. Les personnages secondaires sont tout aussi attachant, comme sa meilleure amie au vocabulaire plus que populaire.

Le second attrait réside dans l’écriture. La plume d’Audrey est très légère. Tantôt humoristique, tantôt baignant dans de la romance sans pour autant être niaise, elle amène l’érotisme dans cette aventure avec justesse, comme d’un outil pour exacerber nos sentiments. Calendar Girl n’est pas un recueil d’érotisme pour faire de l’érotisme : c’en est presque poétique.
Et c’est pourquoi j’ai tout de même était déçu par certains passage, bien que rare, un peu trop vulgaire à mon goût. A croire que la plume d’Audrey n’a pu s’empêcher de faire des rater sans que l’auteure s’en aperçoit.

Ce premier mois pour Mia commence sur les chapeaux de roues. Son client va lui faire découvrir un côté de sa personne qu’elle ne soupçonnait pas. Une fin ouverte magnifique qui saura vous rendre dépendant de cette série que je vais suivre activement !

Retrouver Calendar girl, tome 01 : Janvier ici !

Audrey Carlan vit en Californie avec l’amour de sa vie et leurs deux enfants.

Écrire est pour Audrey une absolue nécessité. Calendar Girl est né du besoin de créer un personnage auquel les femmes d’aujourd’hui peuvent s’identifier : une femme volontaire, drôle, et sensuelle. Cette série phénomène a instantanément rencontré son public dans le monde entier, en entrant notamment dans les listes des meilleures ventes du New York Times la première semaine de sa sortie.

Quand elle n’est pas en train d’écrire ou discuter sur les réseaux sociaux avec ses lectrices à travers le monde, Audrey aime faire du yoga, et bien sûr se plonger dans un bon livre !

Calendar girl, tome 01 : Janvier, Audrey Carlan, Hugo Roman, 2017 (154 pages)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s